Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /homepages/0/d482343892/htdocs/jomv3/wp-content/plugins/revslider/includes/operations.class.php on line 2722

Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /homepages/0/d482343892/htdocs/jomv3/wp-content/plugins/revslider/includes/operations.class.php on line 2726

Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /homepages/0/d482343892/htdocs/jomv3/wp-content/plugins/revslider/includes/output.class.php on line 3624

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /homepages/0/d482343892/htdocs/jomv3/wp-content/plugins/revslider/includes/operations.class.php:2722) in /homepages/0/d482343892/htdocs/jomv3/wp-content/plugins/stripe/includes/core/libraries/wp-session/class-wp-session.php on line 146
La recette pour une lettre de motivation réussie | Jeunesse Outre mer

La recette pour une lettre de motivation réussie

L’ATR 72-600, Reine des Outre-Mer ?
29 décembre 2016
[INTERVIEW] Fabrice Coulis, une expertise aiguisée en politiques publiques de la sécurité
10 janvier 2017
Voir tout

La recette pour une lettre de motivation réussie

Présentatrice sur BFM Business, Laure Closier, s’interrogeait récemment sur la pertinence de la lettre de motivation lors de l’émission Happy Boulot. Et cela, parce que l’employeur en sait dorénavant davantage sur le candidat en se rendant sur les réseaux sociaux. Si elle est peut-être amenée à tomber en désuétude, la lettre de motivation reste encore un outil de recrutement phare. Zoom sur cette dernière.

Un outil de recrutement secondaire mais essentiel

Elle est peu lue. Il faut en être conscient. Plus l’on s’éloigne du secteur administratif comme domaine de cible d’emploi, moins elle est lue. Elle passe toujours après le CV. Si le CV n’a pas été retenu, la lettre part « à la poubelle» avec le CV sans avoir été lue. Mais dans tous les cas, elle doit être soignée, car négligée, ratée, ou pas au point, elle devient un point noir de la candidature.

Elle est une image du candidat : comment se présente-t-il ? Choix des mots, des formules, enchaînement des idées, mise en page. Elle donne aussi un indice sur son niveau rédactionnel. Dans certaines professions, c’est important.

 

Des règles de fond à respecter

La lettre de motivation n’a pas besoin d’être « littéraire », mais gagnera à être factuelle, sobre orientée vers un seul but : faire valoir la pertinence de la candidature et le poste visé. Elle doit apporter du nouveau par rapport au CV : des précisions décisives, une motivation spéciale. Dans tous les cas, il ne faut pas répéter ce qui est dans le CV. Elle doit  davantage faire valoir ce que le candidat est et apporte que ce qu’il espère que l’entreprise va lui apporter. Il est offreur de compétences et non demandeur d’emploi.
Ensuite, il faut bannir les mots négatifs et passifs : « dans l’attente de » sera remplacé par « avec la perspective de vous rencontrer bientôt » ; « je sollicite un emploi de » sera remplacé par « je vous propose des compétences bien en phase avec l’emploi de » ; « je n’ai pas voulu faire ceci » sera remplacé par « j’ai choisi de faire cela » ; « dans l’espoir de convenir » sera remplacé par « mon expérience réussie chez XXX  a démontré que j’avais les qualités que vous recherchez » ; « permettez-moi de vous exposer » sera remplacé par « voici mes points forts » ; « excusez-moi de vous déranger» est une formule hors de propos. Bannir les formules anciennes du genre : « je sollicite votre haute bienveillance »

Une lettre ne peut pas être au point du premier coup. Il faut la laisser décanter quelques heures, puis la relire avec un œil très critique. Notamment, est-elle suffisamment personnalisée ou bien est-elle encore trop « passe-partout », c’est-à-dire qu’elle pourrait sans changement être adressée à une toute autre entreprise ?

Bien entendu, aucune faute d’orthographe ne doit passer. Si l’on n’est pas très bon dans ce domaine, il faut se faire relire par quelqu’un qui l’est, avec comme unique consigne « chercher toutes les fautes ». L’attention ne doit être focalisée que sur ce point du début à la fin. Ne pas se fier aux correcteurs informatiques car ils ne voient pas tout, loin de là !

Enfin, trois sujets classiques sont à aborder :

VOUS : L’entreprise, l’emploi, ce que j’en sais et qui m’attire et pas une formule creuse et passe-partout, telle que « votre entreprise fait rêver tout candidat ».

MOI : Qui je suis ?  En plus de ce qui est dit dans le CV : une motivation spécifique, un détail de réalisation très pertinent.

NOUS : Ce que je me vois faire dans le poste pour l’entreprise, mes apports potentiels, appuyés par mes réalisations les plus en phase.

 

La forme, élément également primordial

Il faut faire le meilleur usage possible de   « l’objet » de la lettre.  Il permet en style télégraphique de donner les références de la candidature sans avoir à reprendre tout cela dans le corps de la lettre : « Candidature au poste de XXXX réf. nnnn » ; ou : « demande de stage BTS comptabilité 2ème année, 2 mois, du 1ère mai au 30 juin 2016 » ; ou « candidature spontanée à un emploi de… »
Lorsque l’on connait le nom de la personne à qui on écrit, c’est beaucoup mieux. Si c’est déjà indiqué quelque part tant mieux ! Sinon, cela suppose d’avoir pu contacter l’entreprise et de s’être renseigné sur le nom et les coordonnées de la personne cible. Et dans ces cas, il faut adresser nominativement la lettre à cette personne, bien sûr. Cela donne aussi une commodité pour relancer au bout d’une semaine à 15 jours maximum. Lorsque que c’est possible, le fait de se rendre dans l’entreprise pour voir les locaux, l’accueil, chercher des renseignements, des noms etc., est un bon préalable à l’envoi de la lettre. Cela peut donner de précieuses indications utiles à la lettre.

Par ailleurs, elle tient en une page maximum et visuellement, c’est-à-dire que sans avoir besoin de lire le moindre mot, elle doit donner une première impression favorable : pas trop dense, pas trop de vides, bref, « bien dosée ». Il faut éviter les phrases trop longues. Une phrase qui dépasse 2 lignes est à couper en deux.

Il est ensuite inutile qu’elle soit manuscrite, sauf si cela a été demandé de façon expresse. En cas d’envoi par mail, il vaut mieux la mettre en pièce jointe que de faire un copier-coller dans le corps de l’email. La mise en page sera respectée et la présentation sera toujours meilleure. En cas de transmission par mail, comme le CV, il faut la mettre en format PDF.

Vous voilà armés pour rédiger une bonne lettre de motivation !

The following two tabs change content below.
Evna BONNEGRE
Je suis un professionnel de la formation, de l'orientation, de l'accompagnement, de l'emploi et de l'insertion. Je fais partie du réseau JOM, plus précisément le pôle coaching RH. La solidarité, le partage, l'écoute et la pédagogie sont mes premières valeurs.
Evna BONNEGRE

Derniers articles parEvna BONNEGRE (voir tous)

1 Comment

  1. Avatar EDOUARD- LUCILE dit :

    sujet indiscutable la lettre de motivation , bien conçue et rédigée peut déclencher un emploi et un bon accompagnement.
    je souhaiterais entrer en contact avec
    MME BONNEGRE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :