[MUSICALEMENT JOM] Freepon : “Un artiste, il fait tout ! Certes ce n’est pas tout le temps un métier bankable, mais c’est un métier d’art.”

[MUSICALEMENT JOM] Dj Lil’R, artiste Saint-Martinoise : “La barrière de la langue à travers les différentes îles de la caraïbes n’existe plus.”
17 juin 2018
[MUSICALEMENT JOM] Jocelyne BEROARD : “Mon héritage musical me rend forte, car unique face à l’autre.”
26 juin 2018
Voir tout

[MUSICALEMENT JOM] Freepon : “Un artiste, il fait tout ! Certes ce n’est pas tout le temps un métier bankable, mais c’est un métier d’art.”

Lors du tournage de son clip, il y a quelques mois, entre 2 prises de vue, nous avons fait la charmante rencontre de Freepon, un artiste talentueux et autodidacte ! En marge de la fête de la musique, nous sommes revenus sur son parcours, sa vision de la musique et de l’artiste.

En quelques mots qui es-tu professionnellement, d’où te vient ce blase Freepon ?

Chanteur, auteur-compositeur- un interprète qui goute de plus en plus à la réalité ! On peut considérer Freepon comme un petit rat de studio (rire), un artiste qui fait tout, de la création artisanale, de la scène, du mixage… Lorsque j’ai découvert la musique au point d’en faire ma passion, il me fallait un nom modeste.  L’idée n’était pas d’avoir un blase qui me gonfle. Freepon peut-être ce personnage issu de l’univers du dessin-animé, mais aussi un troubadour, un taquin, un personnage heureux ! Freepon se permet, il teste, il tente Freepon A.K.A Didier !

Comment t’es-tu formé ?

Je n’ai pas suivi une formation classique. J’ai appris la musique sur le tas, en la fréquentant dans ses coins cachés, dans les sound system, radio tambou. Je me suis enrichi en rencontrant d’autres musiciens, mais aussi en parcourant YouTube. Selon moi, il n’y a pas d’école d’auteur !

Pour toi être artiste est-ce un métier ?

Je dirais oui, c’est possible. En 2005, j’ai choisi d’effectuer une formation de technicien du son. J’avais une envie d’aller plus loin dans mes connaissances. Je souhaitais grâce à ces cours devenir professionnel. Et puis, c’est aussi une manière de mettre un prix sur mon travail. En quelque sorte, c’est comme une certaine reconnaissance. Je fais de la scène, du mixage mais à côté je fais également de la création artisanale, notamment à travers ma marque A Wax Story. Un artiste, il fait tout ! Certes ce n’est pas tout le temps un métier bankable, mais c’est un métier d’art. Il y a un rapport entre les émotions, la passion, l’obsession.

Comment sont nées toutes tes vocations ?

C’est le manque qui a suscité toutes ces vocations. Au moment des concerts, il m’arrivait de manquer d’un monteur ou bien d’avoir un problème pour l’organisation des clips… A force, j’ai appris à faire les choses moi-même.

Tu fais partie de ces nombreux artistes issus de la nouvelle vibe créole, mais concrètement qui t’inspire ?

La vie c’est le premier enseignant, mais l’envie façonne et les outils sont indispensables. Je m’inspire de mon quotidien, de ce que je vois. L’envie, c’est de répondre à un besoin. Pour moi, ce serait écrire pour me guérir.

 

Freepon en quelques mots

Originaire des Antilles françaises, c’est en région parisienne qu’il s’ installé depuis plusieurs années. Freepon est un optimiste par nature, il chante comme il vit c’est à dire avec passion. Dans une seule de ses œuvres peuvent cohabiter plusieurs styles : soul, hip-hop, jazz, saoul, chanson française, zouk, … ce donne qui un caractère unique à son univers Urban Acoustic. Jamais sans sa guitare et c’est accompagné de sa troupe The Tribe of Here and Now qu’il continue à sillonner la France. Restez connecté à leur page : ici

The following two tabs change content below.
Consultante junior en relations presse, j’aime m’engager dans des projets associatifs. Ma curiosité et mon envie d’informer sur ce qui se passe autour de moi m’incitent à utiliser l’écriture comme exutoire. C’est donc tout naturellement que j’ai rejoint le pôle Jom la Redac’.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *