[JOM AU FÉMININ] Priscille BOUBOUNE, Responsable Pôle Event : « Ne laissez personne vous dévaloriser car vous en êtes capable. »

[JOM AU FÉMININ] Lorine BOZIN, Secrétaire Générale : “Ayez des ambitions et des inspirations. Foncez !”
18 mars 2018
[JOM AU FÉMININ] Méghanne Duval, Co-Responsable du pôle mobilité internationale : “Devenez acteurs du changement des Outremer !”
25 mars 2018
Voir tout

[JOM AU FÉMININ] Priscille BOUBOUNE, Responsable Pôle Event : « Ne laissez personne vous dévaloriser car vous en êtes capable. »

Cette semaine, nous continuons à mettre à l’honneur les femmes de Jeunesse Outre Mer avec l’interview de Priscille BOUBOUNE, jeune femme pétillante responsable du pôle Event.

Bonjour Priscille, peux-tu te présenter ?

J’ai 29 ans et je suis Saint-Martinoise. Cela fait 10 ans que j’ai quitté « My friendly island », comme nous la surnommons. Je suis venue poursuivre mon cursus universitaire dans l’Hexagone. A l’issue de mes études, j’ai fait le choix de rester vivre ici pour acquérir une expérience professionnelle, et j’ai eu la chance de trouver un métier qui regroupait deux domaines qui m’intéressaient, à savoir le droit et les assurances. J’occupe le poste de gestionnaire de sinistres en assurance et parallèlement, depuis 2 ans, j’ai rejoint l’aventure Jeunesse Outre-mer où je suis responsable événementiel.

J’adore cuisiner et ce n’est un secret pour personne ! Je  suis passionnée par la  gastronomie « Créole ». J’aime aussi voyager pour découvrir de nouvelles cultures, de nouvelles façons de penser, mais également rencontrer des personnes totalement différentes de nous qui ne pourront nous apporter qu’une ouverture d’esprit plus grande.

Parle-nous de ton pôle Event dans l’association ?

Le pôle Event aka (NDLR : que l’on surnomme) « la team Buzz » est composé de 13 bénévoles. Nous avons pour rôle d’organiser les événements pour l’ensemble des jeunes ultramarins et leurs amis tout au long de l’année, en Outre-mer, à l’international, en Région parisienne ou en Province (ex : le Forum Pro Jeunesse, les JOMConnect, les ateliers coaching RH…). Intégrer ce pôle m’a semblé naturel et évident car j’ai toujours pris plaisir à mettre en place des projets, gérer les aspects logistiques et être en relation directe avec les personnes.

Quelles difficultés as-tu connu dans ta vie en tant que femme ?

J’ai principalement rencontré des difficultés dans le cadre professionnel. Cela parait assez surprenant car on retrouve en grande majorité des femmes dans ce secteur d’activité. Mon quotidien consiste à gérer des sinistres et je suis confrontée une fois sur trois à des personnes agressives et exigeantes qui se retrouvent dans une situation de détresse. Étant une personne de nature souriante, il a pourtant fallu m’imposer et être ferme lors de prises de décisions avec des clients et collaborateurs. Je ne me laisse pas impressionner, même si cela n’a pas souvent été une tâche facile. D’autant plus que je viens des Antilles donc j’ai eu droit, comme la plupart aux clichés habituels sur l’antillais. Ma philosophie « Learn from yesterday, live for today and hope for tomorrow ».

Comment définirais-tu la femme en général ?

La femme pour moi n’est pas simplement la personne qui est destinée  à donner la vie,  la mère au foyer. Pour moi, la Femme avec un grand « F » est autonome, indépendante et tend à se faire sa  place dans une société encore machiste.

Y a-t-il une femme qui t’inspire dans la vie ?

La femme qui m’inspire c’est bien évidemment ma mère. C’est une femme forte et courageuse qui m’a appris à ne jamais baisser les bras et à toujours garder espoir, malgré les obstacles que je pourrais rencontrer. Grâce à cela, j’ai su qu’après chaque chute il était important de se relever et de repartir au combat, elle a toujours cru en moi.

Comment vois-tu la vie pour les femmes dans 20 ans en France et dans le monde ?

En France, je souhaiterais beaucoup, qu’enfin une femme soit élue Présidente de la République. Nous ferons déjà un grand pas ! Et dans le monde, je vois plus de femmes leaders : « Girl Power ». Je souhaite que nous ayons nous aussi un rôle et/ou une fonction à la tête de certaines institutions. Et surtout, je vois et je souhaite réellement une égalité entre les hommes et les femmes.

Quels sont tes projets pour l’avenir ?

J’en ai plein la tête !! (rire) Professionnellement, mon objectif est de me lancer dans l’entreprenariat et m’implanter aux Antilles (retour aux sources !). Sur le plan associatif, continuer à m’investir et apporter ma contribution.

As-tu des conseils à partager pour les femmes ?

Le conseil que je donnerais, c’est surtout de faire ce qui vous plaît et ne laissez personne vous dévaloriser car vous en êtes capable. N’oubliez pas que derrière chaque grand homme il y a une Femme.

The following two tabs change content below.
Julien BOULEMAR

Julien BOULEMAR

Guyanais d’origine guadeloupéenne, rejoindre le pôle Rédac me permettra de partager mon intérêt pour l'économie et la gestion en entreprise, et d’apporter ma pierre à l’édifice, ou en l’occurrence ma plume, à la promotion de Jeunesse Outre-Mer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :