J’ai raté trois fois le barreau et la vie continue !

[INTERVIEW] Ménélik Arnell : « A ce moment précis ma famille et moi savions que la situation était devenue critique. »
29 octobre 2017
JOMD 2017: « un accélérateur de rencontres et d’échanges » dans lequel Jeunesse Outre Mer s’engage !
6 novembre 2017
Voir tout

J’ai raté trois fois le barreau et la vie continue !

Il y a un an jour pour jour soit le 23 octobre 2016 je râtais pour la deuxième fois le CRFPA au stade des oraux. Aujourd’hui je le rate pour la troisième fois au stade des écrits, c’était ma dernière tentative. Pourquoi je partage cela avec vous ? Probablement, parce que cela me permettra de tourner la page plus vite mais j’ai envie d’inspirer ceux qui croient en leurs rêves.

Le plus beau témoignage aurait été celui où à la troisième tentative je vous aurais dit « après les deux premières tentatives, j’ai réussi » mais non je ne serai pas avocate et ce n’est pas la fin du monde. Non le scénario que je vous présente est celui où votre rêve ne se réalisera pas.  Comme le disait Camille Décode (elle est géniale cette prof! ) ce résultat négatif ne déterminera pas la personne que je suis, un rêve qui ne se réalise pas ne doit pas remettre en cause tout ce que nous avons accompli de merveilleux dans une vie.

Ce que je veux retenir et partager avec vous  c’est la notion de persévérance. Je n’aurais jamais pensé passer le CRFPA trois fois et pourtant j’ai dû puiser dans mes forces psychiques et y retourner chaque année. Le CRFPA n’est pas seulement un examen ou l’on apprend des cours de droit par cœur, le CRFPA se prépare sur toute une année, c’est une année de sacrifices,  c’est une année où le mental doit être concentré sur ce seul dessein, éviter les amours tumultueux, les sorties avec les amis etc…tu manges CRFPA , tu bois CRFPA et tu rêves CRFPA.

Et vous savez quoi ? Je l’ai fait. Je me suis détachée de ce que j’aimais, de ceux que j’aimais pour aller chercher mon rêve, trois années de pleurs, de cris, de rire, de joie avec mes condisciples, merci à  cette condisciple qui m’a aidée cet été. En fait, je trouve ça courageux, oui je peux être fière de moi, c’est la première fois que je me bats pour quelque chose et pour tout vous dire ce n’est pas la dernière fois. Je n’ai pas qu’un rêve, j’ai plusieurs rêves ! Et si le plan A n’a pas réussi alors j’attaquerai le plan B.

Gratitude à ces femmes comme Oprah Winfrey, Michelle Obama, Christiane Taubira  qui m’inspirent. Oprah Winfrey  disait que lorsque quelque chose se refuse à nous c’est que l’Univers nous indique qu’il est temps de changer de direction. N’ayons pas peur quand la vie nous demande de changer de voie, n’ayons pas peur de nous tromper une nouvelle fois.

Sachez que vous devez vous battre pour atteindre vos objectifs, suivez votre instinct, ne vous découragez jamais et si vous avez l’impression d’être confronté à un échec, relevez-vous car l’humanité attend que vous deveniez l’architecte de votre vie.

Transformez chaque épreuve en une opportunité et chaque opportunité en une réalité.

Longue vie à vos rêves, à nos rêves.

C.G

 

The following two tabs change content below.
Clara GULLIVER

Clara GULLIVER

Je suis juriste et rédactrice au sein du réseau Jeunesse Outremer. Mon but est de partager avec vous mon univers où l'on y trouve le droit, pierre angulaire de mes aspirations professionnelles. J'ai aussi pour dessein de vous prouver que le travail et la persévérance ont toujours des effets positifs. Pour cela, je vais à la rencontre de bâtisseurs pour vous inspirer, pour nous inspirer, donc n'hésitez pas à me lire ! C.G

1 Comment

  1. Tracy PM dit :

    Très courageux de ta part de partager ça !! Merci pour ce message d’espoir et de persévérance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *