[INTERVIEW] Vinciane PENELOPE, fondatrice de PipiriSpa : La démocratisation de l’hydrothérapie en ligne de mire !

[INTERVIEW] Xavier LAFFONT, « Jeunesse Outre-Mer et Visiolang.net » : « un partenariat durable dans la formation à distance des langues »
14 août 2017
[INTERVIEW] Lumina d’or 2017: Doris NOL se distingue avec Caraibexpat
24 septembre 2017
Voir tout

[INTERVIEW] Vinciane PENELOPE, fondatrice de PipiriSpa : La démocratisation de l’hydrothérapie en ligne de mire !

Alors que l’eau chaude est connue depuis l’Antiquité pour ses vertus thérapeutique, c’est dans les années 1980 que le Spa a commencé à se démocratiser en France. Cependant, cet équipement est souvent  synonyme d’un confort inaccessible pour beaucoup, leur prix pouvant varier de 500 à 50 000 euros selon le type de Spa. Vinciane PENELOPE, jeune entrepreneure aux origines Guadeloupéennes, s’est emparée de cette problématique en créant Pipiri Spa. Nous l’avons rencontré et autant dire que vous n’hésiterez plus à vous jeter à l’eau !

Qu’est-ce que PipiriSpa ?

Pipiri Spa est une micro-entreprise que j’ai crée en mars 2017. Son nom est un clin d’œil à mes origines Antillaises. Le Pipiri est un oiseau des Caraïbes qui est le premier à chanter le matin. Il a également donné son nom à une expression : « Au Pipiri chantant ». Un rendez-vous au Pipiri chantant signifie que la rencontre aura lieu tôt le matin.
Pipiri Spa est un service de location de spa gonflable à domicile (Jacuzzi est une marque déposée) et de création d’ambiance. Je propose ce service aux particuliers en île de France mais aussi aux professionnels.

En plus du service de base, j’ai 3 packs totalement personnalisables aux goûts du client pour célébrer tout types d’événements : anniversaire, enterrement de vie de célibataire, demande en mariage, pool-party, baby shower …

 

Quel parcours t’a mené à la création de cette entreprise ?

J’ai un Master en Marketing Stratégie que j’ai obtenu en 2012. Depuis la fin de mon cursus scolaire, j’ai enchaîné beaucoup expériences professionnelles de court terme dans lesquelles je n’étais pas épanouie. En 2014 j’ai eu ma première expérience d’entrepreneure. Par manque de finance, j’ai dû tout arrêter mais j’ai vite réalisé que l’entrepreneuriat est fait pour moi. 

 

Disposer d’un Spa à domicile est de l’ordre de l’inimaginable pour bon nombre de personnes. La démocratisation de l’hydrothérapie et du bien-être à la maison : le défi de Pipirispa ?

Absolument, Pipiri Spa a pour vocation d’apporter une touche de bonheur à ses clients et c’est pour moi le plus motivant.
Organiser une surprise pour éblouir une épouse, un ami ou un proche c’est partager avec eux un grand moment d’émotion. En plus du bien-être apporté au corps, l’hydrothérapie contribue à l’augmentation des hormones du bonheur. Rdv sur le blog du site Pipirispa.com pour en savoir plus ! (clin d’œil) Je tiens tout de même à préciser que je ne suis pas la créatrice de ce concept. Le concept de location de spa à domicile existait avant Pipiri Spa.

L’le-de-France, où tu exerces, est particulièrement réputée pour ses logements à surfaces réduites. N’est-ce donc pas un frein à la location de Spa pour de nombreux particuliers ?

Généralement les appartements de très petites surfaces se situent dans Paris et je n’y travaille pas. Pour les particuliers, je propose une location dans un périmètre de 30 Km autour de Cergy-Pontoise (95).Ceci afin d’être opérationnelle en cas de nécessité de dépannage. Pour l’installation du spa il suffit d’avoir deux mètres de diamètre de libre dans son appartement. Pour les studios c’est compliqué mais pour les plus grandes surfaces c’est parfait.

Quels projets pour la suite ?

J’ai quelques projet de développement mais pour le moment c’est secret (rires) !

 

Quels conseils donnerais-tu à un jeune qui souhaite se lancer dans l’entrepreneuriat ?

Ne pas rester seul pendant la phase de maturation du projet. Même si on ne veut pas se faire voler son idée, il est tout de même important de prendre des avis extérieurs. On ne peut pas penser à tout lorsque l’on veut monter une affaire seul. Utiliser son réseau c’est très important. Ne pas se décourager après un échec. L »important c’est d’en analyser les raisons et de mieux faire la prochaine fois. Bien se renseigner sur les statuts et sur le poids qu’ils demandent en matière d’administratif.

The following two tabs change content below.
Lovely BERGENA

Lovely BERGENA

Aspirant à faire du droit des Outre-Mer la figure de proue de mon parcours de juriste, j'ai trouvé en la Rédac' un bel espace d'expression. Dès mon plus jeune âge, j'ai eu un goût prononcé pour l'écriture. Dynamique, débordante d'énergie et de vitamines, ma curiosité m'amène à ne pas me restreindre au droit. Ma philosophie ? Poté mannèv ! (Action !)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *