Stecy Lancastre, jeune journaliste, à l’assaut du Web avec LaNouvelleSam

Campus Outre-Mer: le rendez-vous étudiant de la jeunesse ultramarine organisé par l’AJEG
8 septembre 2016
Rentrée 2016: les universités ultramarines mouvementées
12 septembre 2016
Voir tout

Stecy Lancastre, jeune journaliste, à l’assaut du Web avec LaNouvelleSam

Ayant pour source d’inspiration des  journalistes, tels qu’Audrey Pulvar, Christine Kelly, David Pujadas ou encore Patrick Poivre d’Arvor, c’est tout naturellement que Stecy s’est tournée vers cette profession. Actuellement étudiante en journalisme et auteure du blog LaNouvelleSam, cette jeune habissoise (ndlr: gentilité de Vieux-Habitants en Guadeloupe)  s’est parée de sa plus belle plume pour conquérir les internautes. Elle s’est livrée à la Rédac’.

 

stecy-lancastre-jeune-journaliste-a-l-assaut-du-web-avec-lanouvellesam-jeunesse-outre-mer-media-ultramarin-reseau-professionel-de-jeunes-d-outre-mer-2

Quel parcours as-tu emprunté avant de te lancer dans des études de journalisme ?

Avant de commencer mes études de journalisme j’ai fait une prépa littéraire au lycée Gerville Réache de Basse-Terre. À la suite de ces deux années de travail acharné j’ai obtenu une licence de lettres modernes à Paris 10(Nanterre Université).

Pourquoi avoir créé le blog la Nouvelle Sam ?stecy-lancastre-jeune-journaliste-a-l-assaut-du-web-avec-lanouvellesam-jeunesse-outre-mer-media-ultramarin-reseau-professionel-de-jeunes-d-outre-mer

J’ai intégré une école de journalisme en septembre 2015, parce que je voulais vraiment apprendre le métier ainsi que tous ses enjeux. Au bout d’un mois de cours, j’ai crée LaNouvelleSam. J’avais envie de fouiller un peu plus la question du journalisme sur le web. Grâce à ce blog j’ai découvert la rédaction web et le SEO (optimisation pour les moteurs de recherches)

 

En tant que jeune ultramarine, tu aurais pu couvrir exclusivement l’actualité des Outremers sur ton blog. Pourquoi avoir opté pour un cadre plus généraliste ?

Effectivement j’aurai pu emprunter cette voie et ne couvrir que l’Outremer, cependant je pense que pour devenir un bon journaliste, il faut savoir écrire sur tous les sujets. De plus mon public n’est pas qu’ultramarin.

Actuellement, beaucoup de jeunes hésitent à se lancer le journalisme compte tenu des difficultés que connait ce secteur en termes de débouchés. Qu’est ce qui t’a poussé à sauter le pas ?

Oui le journalisme est un secteur bouché comme beaucoup d’autres. être journaliste ce n’est pas seulement présenter le 20h de TF1 ou encore de France 2. C’est aussi le reportage, l’écrit, et la radio. À partir du moment que tu as choisi de faire un métier rien ni personne ne t’empêchera d’atteindre ton objectif. Je veux être journaliste et pour moi il n’y a pas d’autres issues.

Selon toi, à quels enjeux doit répondre le secteur du journalisme pour pallier à ces difficultés ?

Mais le journalisme pallie déjà largement à ses carences. Aujourd’hui plus aucuns journaux ne peuvent survivre sans leur site web. En plus de leur plume aiguisée par leur fibre journalistique il faut aussi que les journalistes maitrisent le référencement naturel, les réseaux sociaux et tous les outils nécessaires pour accroître sa visibilité sur le web.

Quel bilan ferais-tu de la presse Ultramarine ?

Pour ma part, la presse ultramarine est en décalage complet avec la presse nationale. Sans faire une généralité, certains journalistes ne savent pas angler leur papiers et ne livrent aucunes informations nouvelles. De plus ils utilisent à mauvais escient le web qui est devenu un outil incontournable dans notre profession. Toutefois je vois que cela tend à changer. On verra bien dans l’avenir comment les choses évoluent.

Quels sont tes projets pour le futur ?

Pour le futur, je compte avoir mon diplôme et par la suite intégrer soit une presse écrite ou la télévision, mais cela je ne peux pas le prévoir réellement, tout est une question d’opportunité et de rencontres…Pour le moment je me bats pour trouver une alternance qui peine à venir. Je cherche depuis le mois de mars. Pourtant il me la faut pour pouvoir accéder à ma seconde année à l’école de journalisme. On va dire qu’il me reste moins d’un mois pour bien faire.

Quels conseils donnerais-tu à un jeune qui souhaite se lancer dans le journalisme ?

Lancez-vous ! C’est un beau métier, palpitant, un métier qui pousse sans cesse à la rencontre. Bien que la formation à l’école ne semble pas importante pour beaucoup, il faut savoir que les rédactions aujourd’hui apprécient largement les étudiants qui ont suivis ces formations pluridisciplinaires et exigeantes, puisque pour entrer il faut passer un concours. Alors il ne faut surtout pas négliger la partie formatrice et garder en tête que c’est un travail prenant. Je suis heureuse de l’avoir choisi.

The following two tabs change content below.
Lovely BERGENA

Lovely BERGENA

Aspirant à faire du droit des Outre-Mer la figure de proue de mon parcours de juriste, j'ai trouvé en la Rédac' un bel espace d'expression. Dès mon plus jeune âge, j'ai eu un goût prononcé pour l'écriture. Dynamique, débordante d'énergie et de vitamines, ma curiosité m'amène à ne pas me restreindre au droit. Ma philosophie ? Poté mannèv ! (Action !)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :