Innovation et Outre-Mer, les 2 faces d’une même pièce

Portraits croisés d’un réalisateur et d’un acteur — Jean Claude Barny et Djedje Apali, un tandem complice
4 décembre 2016
[INTERVIEW] Kevin Beltou, un parcours frayé d’Henri IV à la Sorbonne
18 décembre 2016
Voir tout

Innovation et Outre-Mer, les 2 faces d’une même pièce

Innovation et Outre-Mer. A tous ceux qui considèrent encore que ces deux termes tiennent de l’oxymore, la soirée du 30 novembre 2016 a apporté la meilleure des réponses.  Les entrepreneurs présents dans les locaux de la Banque Publique d’Investissement (BPI) ont fait mentir le cliché devant un public conquis. Pour l’occasion, Daniel Hierso, président d’Outre-Mer Network, s’est mué en maître de cérémonie. 180 personnes, parmi lesquelles des entrepreneurs, des investisseurs, des journalistes ou tout simplement des curieux ont fait le déplacement pour cette seconde édition.

L’Innovation, leçon à retenir s’il en est, n’appartient ni à un secteur, ni à un territoire particulier.

 

Entre ambition et autocensure ?

Cet évènement a eu le mérite de rappeler ce que chacun d’entre nous peut soupçonner : les bonnes idées ne manquent pas. Pourtant, un trop grand nombre d’entre elles ne quittent jamais l’état de projet ou ne sont pas utilisées comme des opportunités de croissance. Si c’est bien dans l’exécution que les maux résident, à qui faut-il en attribuer la responsabilité ? Aux créateurs d’entreprises ? Aux banquiers ? Aux investisseurs ? Les torts semblent en réalité partagés.

 

 

innovation-et-outre-mer-les-2-faces-d-une-meme-piece-jeunesse-outre-mer-media-ultramarin-reseau-professionel-de-jeunes-d-outre-mer-3

Copyright Outre-Mer Network

 Concernant les créateurs d’entreprise, la grande prudence vient souvent de la crainte de l’échec et du refus de le voir comme une étape d’apprentissage. C’est précisément l’idée contre laquelle un entrepreneur réunionnais présent a voulu lutter en rappelant non sans sourire qu’il lui avait fallu endurer 4 déroutes entrepreneuriales avant de bâtir une entreprise viable !

 

Pour encourager les créateurs de projets ultramarins à être déterminés, à constituer des dossiers de financement complets et solides, les pépinières d’entreprises jouent un rôle crucial. Elles permettent de recevoir des conseils pour faciliter le démarrage mais aussi de s’intégrer à un écosystème où l’émulation est reine.

 

 

Les banquiers et les investisseurs, partenaires naturels des entrepreneurs, font parfois montre d’une aversion au risque supplémentaire lorsqu’il s’agit d’entreprises ultramarines. Les investisseurs en capital mentionnent volontiers l’éloignement ou l’impossibilité d’avoir un accès direct au management. Pour recevables qu’elles soient, ces justifications n’ont rien d’insurmontable et ne devraient en tout cas pas suffire à handicaper de manière définitive les projets les plus prometteurs. S’agissant des banques traditionnelles, la tendance n’est pas non plus à la prise de risque. Cela contribue d’ailleurs à expliquer la montée en puissance d’un acteur comme la Banque Publique d’Investissement. Elle pallie la contraction du crédit liée aux contraintes prudentielles imposées aux banques. S’appuyant sur ses directions interrégionales Antilles-Guyane et Réunion-Mayotte, elle est bien placée pour irriguer les entreprises ultramarines. En pratique, la BPI affirme qu’une partie des fonds alloués ne sont pas distribués faute de projets en nombre suffisant.

 

L’audace, sinon rien

innovation-et-outre-mer-les-2-faces-d-une-meme-piece-jeunesse-outre-mer-media-ultramarin-reseau-professionel-de-jeunes-d-outre-mer-2

Copyright Outre-Mer Network

Plus qu’un effet de mode, c’est une question de survie pour des territoires de taille limitée et aux marchés étroits. Les entreprises les plus agiles parviennent à transformer cette faiblesse en force. Elles s’efforcent de profiter de la chance d’être à l’intersection des bassins régionaux auxquelles elles appartiennent et du reste de l’Union européenne.

 

A travers les âges, l’accès à la mer a constitué la source de nombreuses tensions internationales. A la veille de la Seconde Guerre Mondiale, la question du Corridor de Dantzig permettant à la Pologne de disposer d’une voie vers la Mer Baltique, faisait ainsi partie des grandes revendications de l’Allemagne nazie. Dans une toute autre région du monde, 133 ans après la fin du conflit armé qui l’a opposé au Chili, la Bolivie continue à réclamer inlassablement un accès à la mer.

Bien loin de ces multiples conflits, les territoires ultramarins ont quant à eux le privilège de pouvoir jouir paisiblement d’un espace maritime riche en biodiversité. Ce potentiel, les personnalités du monde économique présentes, ont tenu à le souligner.  C’est le cas de Xavier Fontanet, ancien PDG d’Essilor, qui est particulièrement impliqué dans les jeudis de la stratégie (une initiative dont profitent des TPE-PME ultramarines).

Cette audace et cette soif d’innover ne trouvent fort heureusement pas uniquement leur place dans des innovations de rupture. Il est  encore possible de produire du neuf avec des services et des produits « anciens ». Les Frères Lauzéa ont par exemple été récompensés dans la catégorie « Stratégie » en revisitant un aliment millénaire comme le chocolat mais aussi  grâce à leur farouche ambition de fonder la première filière 100% française de chocolat.  Chez Sébastien Célestine, fondateur d’ALL MOLL Technology, la nouveauté ici ne réside pas tant dans les services proposés que dans la cible choisie. Sa société propose de mettre en relation le public caribéen et les professionnels de l’industrie musicale (référencement d’événements, billetterie, etc.).

 

Quand entreprendre rime avec responsabilité sociale

L’entreprise, ce n’est pas nouveau, est parfois source de méfiance. De telles réactions peuvent être justifiées quand on observe des structures tournées vers la seule recherche du profit, au détriment de toute autre considération (sociale ou environnementale par exemple).

Les lauréats ont souvent eu le génie de réconcilier l’esprit d’entreprendre et la recherche du bien commun. Vous vous désespérez de voir les liens intergénérationnels s’étioler ? Vous êtes particulièrement préoccupés par les effets des maladies neurodégénératives sur nos aînés ? Story Enjoy propose une solution à partir d’une application permettant de se filmer en train de raconter l’histoire d’un livre numérique choisi au préalable. Dans le domaine de l’assistance aux personnes handicapées, la société Assteldom a fait forte impression grâce à un système redonnant à la personne à mobilité réduite une forme d’autonomie et de contrôle sur son environnement domestique.

Ce couple rendement financier/impact social trouve désormais grâce aux yeux de quelques acteurs du capital-investissement. Impact Partenaires, coorganisateur de la manifestation,  a fait de cet équilibre le cœur de son modèle. Chez les investisseurs, il reste aussi une place pour l’audace.     

 

Les entreprises récompensées

  • Innovation Mobile : Mobabi (Guyane)
  • E-commerce/services : ALL MOL Technology (Guadeloupe)
  • Environnement/industrie : Green Technologies (Martinique)
  • Social/Collaboratif [1]: Assteldom (Martinique)
  • Stratégie : Frères Lauzéa (Martinique)
  • Start : Story Enjoy (La Réunion)
  • Coups de cœur : Agence AK-A et Siméon Technologies
  • Prix spéciaux : Christine Kelly, Association Jeunesse Outre-Mer

[1] Bravo à Kamal Valcin, membre de Jeunesse Outre-Mer et concepteur de l’application Check My Menu, pour sa participation remarquée dans cette catégorie.

The following two tabs change content below.
Julien MARBOIS

Julien MARBOIS

Passionné par la défense et la résolution de nouveaux problèmes, je me prépare à une carrière d'avocat d'affaires. J'ai rejoint JOM la Rédac' en septembre 2015 avec la ferme intention de partager mes idées sur une diversité de sujets. Ensemble, interrogeons encore et toujours. Mon mot d'ordre? Oser l'impossible !

1 Comment

  1. Avatar eloas dit :

    Je mets ma main à couper que ce type d’événement n’existait pas il y a 10-15 ans. Ca démontre que l’Outre-mer est de plus en plus innovante, mais surtout que plus le temps avance, plus sa voix est éloquente.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :